Cigarette electronique certains parfums seraient plus dangereux que les autres

Cigarette electronique certains parfums seraient plus dangereux que les autres

Cigarette electronique certains parfums seraient plus dangereux que les autres

Source : http://www.topsante.com

Cerise, fraise, chewing-gum, menthol , café, melon, banane… Les parfums destinés aux cigarettes électroniques sont très variés, et les industriels rivalisent d’inventivité pour proposer régulièrement de nouveaux goûts aux consommateurs.

Pourtant, d’après une nouvelle étude de la University of Salford (au Royaume-Uni), certains parfums synthétiques seraient plus nocifs que d’autres. Pour en arriver à cette conclusion, les scientifiques ont étudié 20 liquides, correspondant à 9 parfums différents : cerise, fraise, menthe glacée, menthol, tabac, myrtille, vanille, chewing-gum et caramel. Ceux-ci avaient été achetés sur internet et dans des boutiques spécialisées.

Résultat ? « Lorsqu’elles sont inhalées, certaines de ces substances sont toxiques : une exposition prolongée entraîne la destruction des cellules des bronches, ce qui endommage durablement la fonction pulmonaire », explique le Dr Patricia Ragazzon, principal auteur de ces travaux publiés dans la revue spécialisée Scientific Progress .

Les parfums fruités sont moins nocifs

Plus précisément, les chercheurs ont découvert que, dans le cadre d’une exposition continue de 72 heures, les parfums les plus toxiques étaient menthol, chewing-gum, caramel et tabac. Les parfums fruités, eux, étaient les moins nocifs pour les cellules bronchiques .

Cigarette electronique certains parfums seraient plus dangereux que les autres

Pire : lors d’un second test réalisé sur des cellules embryonnaires (une exposition de 72 heures également), les scientifiques ont constaté que tous les parfums avaient la même toxicité, ce qui suggère que la cigarette électronique pourrait être particulièrement mauvaise pour les femmes enceintes…

« Il y a tellement de produits en vente sur le marché, avec des compositions tellement différentes, qu’il est très compliqué de juger le degré de toxicité des liquides pour e-cigarettes. Par ailleurs, la composition d’un liquide peut changer de manière significative lorsqu’il chauffe » nuance le Dr Patricia Ragazzon.