Cash investigation nous donne le retour sur une journée pour informer les ados contre les différentes addictions (drogues, alcool, tabac, cigarette électronique).

gendarmerie prevention

Source : http://www.sudouest.fr

Les vacances étaient bien remplies au Point rencontre information jeunesse (Prij) du Cubzaguais. Atelier cuisine, tire à l’arc, jeux de société, tournoi de football avec les différentes structures d’animation de la Haute Gironde remporté par l’équipe de Saint-André. Le bowling, formation aux premiers secours, atelier « Stop Motion » ont été aussi mis à l’honneur. Une découverte très appréciée par ces Jeunes. A cette occasion, leurs vidéos ont été mises en ligne sur la page Facebook de la structure.

Prevention gendarmerie

Parmi toutes ces activités, les organisateurs du Prij avaient prévu une journée particulière, le deuxième mercredi des vacances avec Fred et Mélissa, les animateurs du Prij, suite aux confidences de certains jeunes. Deux gendarmes de la brigade de prévention de la délinquance juvénile (BPDJ) de Bordeaux sont venus discuter du harcèlement et des addictions avec douze jeunes âgés de 12 à 15 ans. « Ils étaient super-sympas et nous ont mis à l’aise tout de suite », déclare une des jeunes filles présentes. Une prevention gendarmerie qui est donc la bienvenue.

Manger avec des “flics”

« Afin de lancer la discussion, les gendarmes leur ont montré une vidéo tournée par des lycéens de Saint-Médard-en-Jalles, explique Mélissa. Puis les questions des jeunes sont venues spontanément, certains ont même raconté leur expérience de harcèlement ou de violence ». Les échanges se sont poursuivis pendant le repas pris avec les deux gendarmes.

« C’est la première fois que je mange avec des “flics”, c’était cool », commente Dylan qui avoue ne pas avoir brillé lors du test proposé l’après-midi : « Mais j’ai appris plein de trucs », ajoute-t-il. Un boîtier électronique était distribué à chaque participant, l’invitant à répondre à un questionnaire. Les réponses s’affichaient instantanément à l’écran sous forme de statistiques, permettant aux intervenants de réagir, de commenter et de donner une correction collective. De manière totalement interactive et ludique, chacun a été ainsi sollicité dans la réflexion commune.

Les parents aussi

Par ce biais, les ados ont été informés des dangers des diverses addictions (drogues, alcool, tabac, cigarette électronique,…) sur leur santé mais aussi sur les peines encourues. Alexis donne un exemple : « Pour un joint, c’est un an de prison et 3 750 euros d’amende ». « C’était vraiment une bonne journée, c’était instructif, dynamique et vivant ! » s’exclame Mathieu proposant ainsi un bilan. Une autre rencontre avec la BPDJ est prévue fin mai, mais cette fois elle sera destinée aux parents.

Comment avez-vous trouvé cet article ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne 0 / 5. Nombre de votes : 0

Aucun vote jusqu'à présent! Soyez le premier à noter ce post.