Courbe comparative entre le Chipset Evolv (DNA40) Vs Yihi SX350J (SX Mini) Vs Yihi SC33 V4S (IPV4) en NI200

Le 23 mai 2015, mis à jour le 20 octobre 2019

Courbe comparative entre le Chipset Evolv (DNA40) Vs Yihi SX350J (SX Mini) Vs Yihi SC33 V4S (IPV4) en NI200.
Puissance : 35 watts
Résistance : 0,18 ohm en NI200
Température max : 300 Fahrenheit
Wet = coton imbibé de liquide
Dry = coton sec

Tests chipsets dna40D Yihi SX350J et Yihi IPV4 SC33V4SQue peut on en conclure sur ces 3 comparatifs fais par la team Allemande Obi’s Dampfer Sofa ?

Comme spécifié, la ligne de test DRY a été faite avec un coil sans coton. Dans le test, on a donc juste fait chauffer le coil pour voir la réaction du chipset lorsqu’il atteignait la température maximale de 300°F. Pour comprendre les courbes, il faut savoir qu’à chaque fois que le coil atteind 300°F, le coil arrête de chauffer pour refroidir puis se réactive et ainsi de suite.. On peut clairement voir que sur le Dna40, le chipset coupe très brièvement pour repartir. Il atteindra qu’une fois 35watts avant d’être réguler et donc avoir une puissance en wattage qui descendra de plus en plus car il atteindra la température de 300°F de plus en plus vite vu qu’il est déjà chaud. Sur le SX350J et le SC33V4S,  on va avoir quelque chose de complètement différent. Le chipset va atteindre a chaque fois les 35watts mais on va avoir entre temps des moments de vide ou rien ne sera délivré. Grossomodo, les chipsets vont attendre que le coil soit complètement refroidit (c’est plûtot assez long) avant de renvoyer la puissance au coil. Autant dire qu’il ne faut pas voir enchainer les puffs ! Les chipsets nous disent clairement : Vous voulez revaper ? veuillez patienter..

Concernant la ligne de test WET on a fait la même étude mais avec cette fois-ci un coil avec un coton imbibé. On peut voir que le DNA40 garde la même courbe mais chute moins vite avant la régulation de la puissance puisque le coton imbibé de liquide refroidi un peu plus le coil. Sur les deux autres chipsets on a la même chose qu’au premier test avec simplement moins d’attente entre chaque remontée.

Conclusion : Le Dna40 va réguler correctement la puissance en Watts pour que vous puissez toujours vaper avec quitte a vaper avec un puissance moins forte (donc une vape lisse mais de moins en moins puissante). Les deux autres chipsets vont vous donner a chaque fois la puissance voulu mais ils vous feront attendre a chaque fois pour que leur coils refroidissent entre deux.. A chacun sa vape mais personnellement je cautionne plus le fonctionnement du DNA40.

Comment avez-vous trouvé cet article ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne 0 / 5. Nombre de votes : 0

Aucun vote jusqu'à présent! Soyez le premier à noter ce post.

Thomas BONNARD

Vapoteur confirmé depuis décembre 2012, je vous partage ma passion et mes connaissances techniques dans le domaine de la cigarette électronique.