Emission France 3 Les nouvelles lois sur la ecig


Menace sur les boutiques de vapoteuses

Emission France 3 Les nouvelles lois sur la ecig

Le 11-05-2016 France 3 diffuse une émission sur la cigarette électronique concernant les nouvelles lois et législation concernant la TPD. Ces nouvelles réformes prendront effet à partir du 20 mai 2016. Les boutiques auront encore quelques mois après ces nouvelles réformes pour écouler leur stock de e-liquide de plus de 10ml. En effet toutes les fioles de plus de 10ml content de la nicotine seront interdites à la vente d’ici la fin de l’année 2016.

Les publicités prônant les bien faits de la cigarette électronique ainsi que la promotions du nouveaux matériel seront aussi interdit afin, d’après le gouvernement, de ne pas inciter les citoyens  à se mettre à la cigarette électronique alors qu’ils ne fumaient pas auparavant comme c’est d’après eux souvent le cas pour les mineurs.

Les vendeurs de cigarettes électroniques craignent sérieusement pour leur avenir. Exemple à Auxerre. Le reportage de Sebastien Kerroux, Claude heudes et Carlos Zappala avec Anis Kusuran, gérant d’un E-cigarette Bar, Christian Prévost, vapoteur, et Gilles Batifolier, vapoteur depuis 2 ans

Quels sont les substances qui servent au vapotage? 

Les flacons de liquide aromatisé, contiennent du propylène glycol et/ou de la glycérine végétale, des additifs, et parfois de la nicotine, à différentes concentrations.

L’Affaps précise que pour les concentrations inférieures à 20 mg/ml, ces substances peuvent conduire à des effets indésirables graves, notamment  chez les enfants, en cas d’exposition cutanée ou orale accidentelle.

L’étiquetage doit mentionner les précautions d’emploi et mises en garde, comme le requiert la règlementation européenne pour les substances dangereuses.

Par ailleurs, concernant le risque de toxicité des solvants utilisés dans les cigarettes électroniques, en particulier le propylène glycol, il est difficile de se prononcer en raison de l’absence de données qualitatives et quantitatives suffisantes. A ce jour, aucun effet indésirable ou cas d’intoxication en lien avec la présence de ces solvants dans les cigarettes électroniques n’a été rapporté.

Les jeunes, conquis par la cigarette électronique

Si les cigarettes électroniques ont permis a de très nombreux fumeurs d’arrêter la cigarette classique, elles attirent de nouveaux consommateurs, et notamment les jeunes.

Selon une enquête de Paris sans tabac (PST) réalisée auprès de collégiens et lycéens parisiens et publiée lundi 9 Mai 2016, l’e-cigarette quasiment inconnue en 2012 (8% d’expérimentateurs), a connu une explosion deux ans plus tard avec plus de 90% des adolescents fumeurs qui l’avaient expérimentée,

Cette augmentation très rapide de l’expérimentation de l’e-cigarette a renforcé chez certains la crainte de voir dans l’e-cigarette une porte d’entrée en tabagisme chez les adolescents.

La vente de ces produits est interdite aux mineurs depuis le 17 mars 2014.

Entrée en vigueur d’une nouvelle directive européenne

La directive européenne 2014/40 qui s’applique à partir de mai 2016, définit un cadre légal concernant la vente de cigarettes électroniques et des flacons de recharge. La publicité devient interdite, les vitrines des magasins doivent être opaques, les contenances des flacons sont revus à la baisse. Autant de critères qui inquiètent les revendeurs..

 

Comment avez-vous trouvé cet article ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne 0 / 5. Nombre de votes : 0

Aucun vote jusqu'à présent! Soyez le premier à noter ce post.