jeanphilippeetbussardo

Comment ce sont passé tes débuts dans la cigarette électronique ?

La première fois que j’ai vu une cigarette électronique c’était dans le film « The Tourist » avec Johnny Depp et Angelina Jolie, une scène dans un train. Johnny Depp est en train de fumer une cigarette et on lui dit que c’est interdit, il la montre et la pose sur sa peau pour montrer qu’elle ne brule pas et il la remet dans sa poche. Je me suis alors dit que c’était un accessoire et que ce n’était pas vrai, mais ça m’était resté dans la tête, et à un moment donné, je suis allé faire une recherche sur internet et je me suis rendu compte que oui, ça existait. C’est là que j’ai commencé à faire plus de recherches et je suis alors tombé sur les vidéos de Luxy Lux. C’était les seules vidéos en français qu’on trouvaient sur le web. Ca m’avait beaucoup éclairé sur le système, j’ai donc décidé de commander mon premier kit. C’était un kit Ego T, je l’ai reçu et j’ai commencé à l’utiliser et je me suis rendu compte des contraintes qu’il y avait, je m’étais aperçu que le rendu des saveurs n’était pas très bon, j’ai donc commandé un second kit ego mais avec des atomiseurs de 3ohms. J’avais vu une vidéo en anglais qui expliquait comment la débrider, enlever le petit pont qu’il y avait sur les atomiseurs dans le temps, on voyait alors la résistance au fond et on pouvait dripper directement dedans. 2 jours après avoir commencé la cigarette électronique, j’étais déjà entrain de dripper ! C’est la que ça ma fait l’effet Wahouu ! même avec l’ego T, je n’ai plus jamais fumé de cigarette depuis ce temps là. J’ai fumé ma dernière cigarette en lisant la notice de mon kit Ego, j’ai éteins ma cigarette et je n’en ai plus jamais rallumée. 6 mois après avoir commencé, j’ai tiré une puff sur une cigarette pour voir, je voulais voir à quel point ça allait me rappeler que c’ était mauvais. Le goût était tellement horrible, ça m’est resté dans le nez puis dans la bouche pendant des heures après, je l’ai tellement regretté, beurk !

Pareil pour moi ! le week end dernier j’ai tiré une taffe sur une clope et ça m’a fait comme au début ou je trouvais le goût degueulasse, comme quoi notre goût change, avant on adorait ça…

C’est ça, c’est pas qu’on l’adorait, c’est qu’il n’y avait rien d’autre, puis on était habitué à cela, on le sentait plus. Quand on se débarrasse de ça et puis qu’on y revient c’est comme si on avait jamais fumé de notre vie. On se demande comment on a fait pour commencer la cigarette.

Parle moi de l’origine de ta chaine, comment t’es venue l’idée ?

En fait, comme il n’y avait pas de vidéos en français qui expliquait la Ecig, je me suis dit qu’énormément de gens ne parlent pas anglais. J’écoutais tout en anglais, je suivais déjà Grimm Green, Phil Busardo qui commençait… J’habite dans un village au Quebec et tout le monde ne parle pas anglais puis quand je leur disais d’aller sur le net, ils me disaient qu’il n’y avait pas vraiment de vidéos en français. Des gens avaient besoin de l’information mais en français, c’est comme ça que c’est venu. J’ai donc commencé a faire des vidéos pour aider les gens dans leur démarche, faire connaitre la cigarette électronique. Jamais je n’aurai imaginé que je me retrouverai un jour à Paris au Vapexpo, l’ampleur que ça a pris…

En parlant de la France, lors de ta venue, quelles sont les différences que tu as relevées dans le matériel, dans le comportement des vapoteurs?

Au niveau du matériel, oui j’ai vu des différences. Il y a des choses que je connaissais déjà comme les Taifuns… mais que je n’avais pas pu nécessairement essayer et ça c’était plaisant de pouvoir tester ce type de matériel car il n’était pas forcement disponible en Amérique du Nord. Après il y a 2 choses qui m’ont frappées quand je suis venu en France, a part le fait que les gens à Paris sont « très rapides sur le volant » 🙂 Premièrement, le grand professionnalisme du salon Vapexpo, qui m’a « jeté par terre », j’en revenais pas, c’était vraiment un « salon de la cigarette électronique » et non pas une foire comme on peut le voir aux USA souvent.

Oui, on a vu des vidéos de l’ECC…

L’ECC c’est un cirque ! ça n’a rien à voir avec votre salon… Celui ci donne une image beaucoup plus professionnelle et c’est ce dont l’industrie a besoin. et la seconde chose qui m’a frappée, c’est la qualité des liquides. C’est là que j’ai pris conscience… par exemple en Amérique du nord, les liquides ne sont pas aussi qualitatifs. Chez vous, ils sont beaucoup plus propres. j’ai posé la question « faites vous tester vos liquides en laboratoire ? » et tout le monde me répondait « bien sur ! » comme si j’étais un extra terrestre de poser cette question là. Parce qu’ici, quand tu poses la question à un fabricant de liquides, la réponse est plus évasive… genre « ben, nos fournisseurs font du mieux qu’ils peuvent pour fournir des saveurs propres, blablabla… » la réponse est à 99% du temps « non » au final. Ils ne testent pas leurs liquides en laboratoire et en France c’est presque stupide de poser cette question car tout le monde le fait, du moins les fabricants sérieux. Ca m’a vraiment ouvert les yeux, je n’en revenais pas. C’est quelque chose qui me « jette par terre » quand je vois les Français qui idéalisent toujours les liquides américains, qui aiment vaper sur du Suicide Bunny qui est rempli de Diacetyl… 

D’ailleurs, j’ai suivi un peu l’affaire, Suicide Bunny n’a pas été très transparent au sujet de cette polémique, sur leur page FB ils ont mis uniquement en avant les résultats qui étaient en leur faveur…

Exactement, et quand ils disaient « non, non il n’y a pas de diacetyl dans nos liquides » c’était pas des mensonges, mais c’était rempli d’Acetyl Propionyl qui est la même chose et qui a les mêmes effets. J’ai vu le résultat des études de laboratoire et c’était pas très reluisant… et je me demande pourquoi vous idéalisez autant ce qui se fait au Etats Unis alors que vous êtes 10 ans en avance, je comprend pas ça. C’est vraiment la chose qui m’a le plus marqué lors de ma venue.

La cigarette électronique prend beaucoup de place dans ta vie ?

Apres avoir été un outil pour me sortir du tabagisme, la ecig est devenue une passion. De plus j’ai toujours voulu aider les gens. En vidéo je peux aider, mais sur le terrain c’est encore mieux. Aujourd’hui, j’ai une passion et je suis capable d’en vivre sans profiter des gens. Je n’aime pas quand les gens veulent profiter des autres : quelqu’un qui fabrique un mod, du liquide ce n’est pas profiter des gens. Si on fait croire qu’on est la pour aider mais qu’en fait le but caché est uniquement de faire de l’argent, j’ai un plus gros problème avec ça, comme avec certaines choses qui ce sont passées récemment…

Et à part la cigarette électronique tu as d’autres passions ? on a pu te voir en Quad lors d’une vidéo…

J’ai 3 choses que j’aime beaucoup faire durant mon temps libre, c’est le quad, la musique et m’amuser avec mes cigarettes électronique et faire des vidéos. Malheureusement depuis plusieurs années, la musique a laissé sa place à ma petite fille qui est née en 2008, j’ai commencé à moins jouer, puis est venue la cigarette électronique qui prend beaucoup de mon temps. Le quad c’est quand j’ai le temps, d’ailleurs la dernière fois que j’en ai fait, c’est quand j’ai fait ma vidéo avec mes quelques réflexions, je ne l’ai pas touché depuis ce temps là.

Comment a été perçu le message que tu avais passé ? pour mémoire c’était le fait que les gens se préoccupent plus de poster des photos de matos que de s’intéresser à la santé, aux législations et le second point c’était sur les gens qui font des gros nuages en public…

Quand j’ai mise cette vidéo en ligne je me suis dit qu’il y allait avoir beaucoup de mécontents, mais finalement il s’est passé tout le contraire, ça été très bien accueillie comme message, j’ai eu énormément de supports et de bons commentaires par rapport à cette vidéo là. C’est quelque chose qui m’a agréablement surpris, la très grosse majorité des gens sont conscients de ce qui se passe, ils sont conscients que l’industrie est jeune et fragile et qu’il faut donc faire attention à l’image qu’on dégage. J’en reviens avec le parallèle du Vapexpo et de l’ICC, comme on a discuté dans le dernier Vap show sur la vape libre, la « vape libre » qu’est-ce que c’est pour moi ? c’est la possibilité de vaper plutôt que de fumer, mais il y en a qui prennent ça pour « je fais ce que je veux, quand je veux, si ça plait pas aux gens, je les emmerde » et c’est à cause de réflexions comme ça et de comportements comme ça qu’on a des problèmes et qu’on va continuer à en avoir. C’est une question de savoir vivre, il s’agit juste de respecter les gens, c’est tellement simple, mais il y a quelques exceptions qui malheureusement nous mettent des bâtons dans les roues. 

C’est juste une question d’éducation et ça existe dans tout les domaines

Exactement comme tu dis, c’est dans tous les domaines, dans n’importe quoi il y des gens qui se foutent des autres et des gens qui les respectent. 

En France nous avons la TPD qui planent au dessus de nos têtes, comment cela se passe au Canada et aux Etats Unis ?

Ca se passe pas très bien non plus… Aux USA, il y a présentement une conférence qui se termine aujourd’hui avec la FDA, des détracteurs de la Ecig, des gens qui sont là pour la défendre, le professeur Farsalinos est justement là pour la défendre. Je suis ça grâce aux publications de dimitri (VapinGreek) sur Facebook et ça va pas super bien, c’est pas perdu, mais ça ne va pas très bien. Au Canada c’est la même chose, Santé Canada qui outrepasse ses pouvoirs… Il y a différents aspects qui sont regardés, la vente aux mineurs, l’interdiction de vaper en public… Ca vient toujours des 2 lobbyings qui sont les plus influents au monde, l’industrie Pharmaceutique et celle du tabac, ça découle de là. Il y a deux parties dans le monde qui peuvent se réjouir quand la ecig va mal et c’est bien eux ! Quand aux gouvernements, ce dont on a besoin pour les convaincre, c’est du lobbying également. Je le répète encore, comme Dimitri l’avait dit à raison « c’est pas la science qui va faire gagner la cigarette électronique, c’est la politique ». Je suis tout a fait d’accord avec ça, mais ça nécessite un « Background » d’études et de sciences pour appuyer ce qu’on dit. Le Professeur Farsalinos fait des études qui sont extrêmement importantes comme présentement celles sur la température, c’est hyper important car que l’on fasse des nuages ou que l’on vape avec un matériel « sobre » ce sont des choses que je veux savoir en tant qu’individu car j’ai switché à la cigarette électronique pour des questions de santé, je veux savoir si ce que je fais est sécuritaire. Apres certain adeptes du Power Vaping vont peut être « manger une claque » par rapport à ça, mais que ce soit bon ou mauvais, il faut sortir l’information pour faire avancer les choses.

D’ailleurs que retiens tu de ton interview avec le Professeur Farsalinos ? 

Honnêtement c’est sa gentillesse ! c’’est quelqu’un que j’admire beaucoup, ça fait des années que je suis son travail, j’ai eu beaucoup de plaisir à faire cette entrevue là avec lui. C’est quelqu’un de très gentil, c’est quelque chose qui m’a vraiment frappé, mais même si on s’était déjà parlé par écrit, c’était la première fois qu’on faisait une visio ensemble. Si on parle de « l’aspect entrevue », ce que j’aime c’est que bon ou mauvais, il faut faire sortir l’info pour avancer dans la bonne direction. Si on trouve du Diacetyl dans des liquides, il faut en parler, ne pas tenir ça tabou pour que les médias ne s’en emparent pas, il vont s’en emparer de toute façon. Donc arrangeons nous pour leur donner le moins de munitions possibles. La même chose avec les études sur la température, ses études en cours, les résultats vont peut être déranger des gens dans l’industrie, mais c’est correct. Il faut que l’on avance le plus proprement possible et rendre le matériel le plus sécuritaire possible.

Comment vois tu l’avenir de la cigarette électronique face à tout ce qu’on a évoqué précédemment ? 

Ca va dépendre de comment va se comporter l’industrie, je pense que c’est à l’industrie, aux fabricants de liquides, de matériels de pouvoir démontrer scientifiquement ce qu’on avance et de trouver une façon de le présenter aux gouvernements à travers le monde. C’est bien beau de clamer haut et fort que l’on s’est débarrassés du tabagisme avec la ecig, ils s’en foutent, ils ont besoin de chiffres, d’études et ça nécessite des gens qui ont le pouvoir d’aller leur montrer, de leur mettre en plein visage et que les gouvernements ne puissent rien nier. C’est vraiment une question de politique comme je disais tantôt. Du coté des utilisateurs, il y a des choses comme l’Aiduce, qu’il faut essayer d’appuyer le plus possible, car on ne peut pas faire autant que l’industrie mais on peut quand même faire quelque chose à notre niveau. Donc, quel est l’avenir de la cigarette électronique ? j’aime toujours espérer qu’on a un bel avenir, je crois sincèrement qu’on en a un et que la ecig est la pour rester mais il faut vraiment pas s’assoir sur cette pensée là. Car si on ne fait que s’assoir sur cette pensée cela ne se réalisera pas.

Dernière question, si tu dois partir sur une ile déserte et que tu n’avais droit de prendre qu’un seul set up, lequel prendrais tu ?

Honnêtement ce serait probablement une box DNA de Vaposhark avec un Nautilus Mini. C’est ce que j’utilise le plus d’ailleurs car je n’ai pas le temps de faire du reconstructible. Là, j’ai réussi a me monter le Squape Reloaded et commencer à jouer avec le Kayfun 4 mais c’est des exceptions. Donc qu’est ce qui se rapproche le plus de cet expérience ? pour moi c’est le Nautilus Mini. Et je suis un convaincu des box de Vapor Shark et de la technologie d’Evolve, donc pour moi ce sera ça mon set up.

Merci à toi Jean Philippe, à bientôt !

Vous pouvez suivre Jean-Philippe sur sa chaine youtube « Parlons Ecig ».

Source : http://lestatinvapecity.wordpress.com/2014/12/18/interview-de-jean-philippe-boutin-alias-genfelip/

Comment avez-vous trouvé cet article ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne 5 / 5. Nombre de votes : 1

Aucun vote jusqu'à présent! Soyez le premier à noter ce post.