Les buralistes de la Haute-Vienne ont mené une opération anti-radars la nuit dernière
Une douzaine de buralistes de la Haute-Vienne ont, dans la nuit de dimanche à lundi, bâché les radars fixes du département (hors autoroute) pour protester contre la loi Santé de Marisol Touraine qui doit instaurer le paquet de cigarettes neutre à partir de mai 2016.
Les radars ont été recouverts d’un sac portant le slogan : “Supprimer les buralistes ne fera pas baisser le tabagisme. Non au paquet neutre, non au paquet à 10 euros”. Une action similaire a eu lieu en Corrèze.
Dans le cadre du projet de loi Santé, les députés – “30 seulement étaient présents, les autres ?”, s’interroge le président de la chambre syndicale des buralistes de Haute-Vienne, Didier Pichon – ont adopté le 3 avril en première lecture l’instauration à partir de mai 2016 de paquets de cigarettes sans aucun logo, ayant tous la même forme, la même taille, la même couleur et la même typographie. La seule distinction qui subsistera sera le nom de la marque, qui continuera à apparaître, mais en petits caractères.
“Paquet neutre pour le tabac mais aussi le papier à rouler, avec des photos dégoûtantes, s’insurge Didier Pichon. Il faudra aussi qu’on demande leur pièce d’identité à tous les clients. Même au grand-père !”

La commission des affaires sociales du Sénat examinera à son tour le texte mercredi, date à laquelle les buralistes prévoient de se mobiliser. Une délégation haut-viennoise, composée du conseil d’administration du syndicat, manifestera devant le Sénat.

Des buralistes qui prévoient de durcir leurs actions en vue du passage de la loi au Sénat, le 8 septembre prochain.

Comment avez-vous trouvé cet article ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne 0 / 5. Nombre de votes : 0

Aucun vote jusqu'à présent! Soyez le premier à noter ce post.