doc elva

Elva Pote, membre active de Facebook et de l’Aiduce, rédige actuellement un document sur la réflexion sur l’usage de la Cigarette Electronique en environnement de travail.

Elle sollicite actuellement les vapoteurs a rajouter ou modifier ce document en inscrivant vos modifications sous forme de commentaires. Si vous avez des idées, n’hésitez pas ce document a été crée pour le faire évoluer.

Une fois que le document sera clos, le Dc Presles complétera celui-ci, avec toute sa partie technique médicale.

Pour avoir accès a vos ajouts de commentaires, rendez vous sur le document google word.

Vous pouvez trouvez ci dessous, le premier jet.


REFLEXIONS SUR L’USAGE DE LA CIGARETTE ELECTRONIQUE
EN ENVIRONNEMENT DE TRAVAIL

Vapoter n’est pas fumer. Vapoter aide les fumeurs à se libérer du tabac.

LES VAPOTEURS ONT BESOIN DE QUELQUES BOUFFÉES TOUTES LES 5 MINUTES.

La diffusion de la nicotine dans l’organisme du vapoteur est comparable à celle du patch.

Des pauses trop espacées sont inadaptées pour satisfaire leur besoin physiologique.

LE VAPOTAGE N’EST PAS TOXIQUE POUR L’ENTOURAGE DU VAPOTEUR.

Il n’y a donc pas de précautions à prendre pour l’entourage. La vapeur exhalée se disperse en 11 secondes dans l’air ambiant (18 minutes pour la fumée de cigarette).

LA NICOTINE EST ADDICTIVE DANS LA CIGARETTE DE TABAC MAIS NE TUE PAS.

La nicotine est un psychostimulant comparable à la caféine. Inhalée dans ces doses, elle est sans danger. Il n’y a pas d’overdose de nicotine, ni chez les fumeurs, ni chez les vapoteurs.

DANS LES ESPACES COLLECTIFS, LES DROITS INDIVIDUELS entrent en conflit :

  • le droit des fumeurs qui viennent d’arrêter le tabac sans vapoter
  • le droit des non-fumeurs qui n’aiment pas l’odeur
  • le droit de tous ceux qui ont pris l’habitude que personne n’exhale rien autour d’eux
  • le droit des vapoteurs à sortir du tabac par cette méthode

Il faut donc favoriser la compréhension mutuelle et la souplesse au cas par cas.

DANS LES ESPACES COLLECTIFS, le respect DES DEVOIRS minimise les conflits :

Les vapoteurs ont UN DEVOIR DE COURTOISIE :

  • éviter le choix d’arômes incommodants (en étant à l’écoute des inconforts de l’entourage)
  • éviter les gros nuages de vapeur (odeur corrélée à la quantité de vapeur exhalée)
  • éviter d’exhaler la vapeur en direction de l’entourage (surtout du visage)
  • dans les circonstances tendues ou délicates, s’organiser pour pratiquer le vapotage le plus discret possible (par ex : choisir un e-liquide suffisamment nicotiné pour vapoter moins, minimiser le nuage de vapeur en le gardant 3s dans les voies respiratoires avant d’expirer, privilégier un matériel/e-liquide produisant peu de vapeur)

L’entourage a UN DEVOIR D’ASSISTANCE envers les vapoteurs dans leur combat contre une addiction très puissante :

  • le fumeur qui tente de sortir du tabac en vapotant déploie beaucoup d’efforts, et mérite d’être encouragé
  • l’entourage doit respecter son choix et ne pas juger son “incapacité à s’arrêter sans rien” ou son “absence de volonté”. Les fumeurs sont inégaux devant l’addiction à la cigarette.
  • l’entourage doit éviter de dénigrer le geste du vapoteur, l’esthétique du matériel, ou la fréquence d’usage “tu l’as toujours à la bouche” : l’essentiel est de sortir du tabac qui tue 2 utilisateurs sur 3.

L’entreprise a UN DEVOIR DE PROTECTION DE LA SANTÉ DES SALARIÉS.

  • l’entreprise protège la santé des personnels non-fumeurs depuis longtemps (loi EVIN)
  • l’entreprise peut (doit  ?)aujourd’hui protéger la santé des personnels fumeurs puisque la cigarette électronique est reconnue comme “un outil utile à la réduction de la mortalité, mais aussi de la morbidité tabagique” : elle se doit donc de faciliter le vapotage pour les personnels fumeurs et vapoteurs.

Dans la pratique :

. ne pas soumettre le vapoteur au tabagisme passif, ni au risque de rechute dans l’addiction à la cigarette en le reléguant dans les zones fumeurs

. former tous les personnels sur la cigarette électronique (en particulier les CHSCT, ..)

. autoriser sans restriction le vapotage dans les bureaux individuels

. régler à l’amiable le partage des locaux lorsque nécessaire

. informer que certains détecteurs incendie peuvent être sensibles à la vapeur d’e-cigarettes soufflée de très près

Comment avez-vous trouvé cet article ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne 0 / 5. Nombre de votes : 0

Aucun vote jusqu'à présent! Soyez le premier à noter ce post.