Une étude menée par deux épidémiologistes dévoile que 19.000 Françaises sont décédées du tabac en 2010. En trente ans, le nombre de décès chez les femmes a été multiplié par six.

Le 15 mai 2015, mis à jour le 14 avril 2020

tabagisme-la-mortalite-des-francaises-multipliee-par-six-en-trente-ans

Source : http://www.lexpress.fr

La parité entre hommes et femmes progresse à petits pas… Pour le meilleur et pour le pire. Si la consommation d’alcool des femmes approche doucement celle des hommes, le tabac fait également des ravages sans tenir compte du sexe. 19 000 femmes sont décédées en 2010, selon l’évaluation de Catherine Hill et Laureen Ribassin-Majed, épidémiologistes françaises, respectivement à l’Institut Gustave Roussy et à l’Inserm. Leur travail a été publié dans la revue spécialisée The European Journal of Public Health. Un chiffre en nette hausse puisqu’en 1980, le tabac faisait 2700 victimes. Le nombre de victimes de sexe féminin a ainsi été multiplié par six en trente ans. Au total, ce sont 78 000 personnes qui sont décédées à cause du tabac en 2010.

Les femmes se sont mises plus tardivement à la cigarette que les hommes et celles qui ont “fumé sérieusement” atteignent aujourd’hui l’âge “où les dégâts sont importants”, indiquent ces deux spécialistes. La consommation de cigarettes a pris de l’importance chez les femmes qui avaient 20 ans dans les années 1970. Une mauvaise habitude perpétuée par les générations suivantes et qu’elles commencent à payer au prix fort, selon les épidémiologistes.

13 millions de fumeurs en France

Un phénomène inverse touche les hommes: les morts par cigarettes sont passés de 66.000 en 1985 à 59.000 en 2010 chez les hommes. Les politiques anti-tabac avec les hausses des prix, l’interdiction de la publicité et les compagnes contre la cigarette ont surtout réduit la consommation chez les hommes, selon l’étude. Tous sexes confondus, le tabac s’affiche aujourd’hui comme une cause majeure de décès chez les 35-69 ans. Il provoque la mort d’un homme sur trois et d’une femme sur sept dans cette tranche d’âge.

Le cancer est la maladie généralement induite par le tabac. Il a provoqué 47.000 des 78.000 décès en 2010. Toujours selon l’étude, 58% des décès par cancer chez les hommes de 35 à 69 ans sont provoqués par le tabac. Les maladies cardiovasculaires et maladies respiratoires sont les deux autres grandes causes de décès anticipés imputables au tabac, faisant respectivement 20.000 et 11.000 morts, selon les calculs des deux épidémiologistes. Le nombre des fumeurs actuellement estimés à 13 millions.

Comment avez-vous trouvé cet article ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne 0 / 5. Nombre de votes : 0

Aucun vote jusqu'à présent! Soyez le premier à noter ce post.

Thomas BONNARD

Vapoteur confirmé depuis décembre 2012, je vous partage ma passion et mes connaissances techniques dans le domaine de la cigarette électronique.