concours cloud philippins

Ils crachent d’énormes nuages de vapeur

()

Ils crachent d’énormes nuages de vapeur

Ils crachent d’énormes nuages de vapeur

Source : http://www.ouest-france.fr

Passés maîtres dans l’art de trafiquer des cigarettes électroniques pour souffler d’énormes nuages de vapeur, les Philippins sont devenus en quelques années les pionniers d’une sous-culture émergente. Confection de jus de nicotine aux saveurs exotiques, boutiques de customisation, compétitions de « chasse au nuage », les vapoteurs se rassemblent autour d’une industrie mais ils défendent avant tout un mode de vie.

manille philippines vape

« Les mecs du coton. » C’est le surnom qu’ils se sont donné sur Internet, en référence à la tige de coton qui permet au jus de nicotine d’être vaporisé. Ce soir-là, ils sont une petite dizaine à souffler de grosses volutes de vapeur sur le trottoir devant le Vapers HQ. Eugène, Raymond, Mark et Kevien sont apprentis dentistes. Leur blouse encore sur les épaules, ils sont venus se détendre dans leur repaire à la fin des cours.

« Tous les vapoteurs se retrouvent dans des « vapeshops »[boutiques dédiées à la vape, NdlR] comme celui-ci. Rien qu’à Manille, il en existe des centaines, c’est la capitale de la vape ici ! »,claironne Mark entre deux bouffées. À ses côtés, Raymond tempère son enthousiasme : « C’est vrai qu’on est une grosse communauté et on adore se retrouver tous ensemble, mais on n’est pas encore vraiment acceptés et c’est pour ça qu’on se retrouve entre nous ici. Dans la rue ou les espaces publics, c’est très mal vu de vapoter Les gens prennent peur quand ils voient les gros nuages de vapeur. »

Ils crachent d’énormes nuages de vapeur

vapoteurs philippins

La communauté des vapoteurs est essentiellement masculine, elle ne compterait que 10 % de femmes. (Photo : Chloé Rémond)

« Juste un jeu »

Le « cloud chasing » – littéralement chasse aux nuages – est une pratique qui consiste à former le plus gros nuage de fumée possible. Sur les réseaux sociaux ou lors des grands rassemblements annuels, les « power vapers », vapoteurs puissants, rivalisent de souffle lors de compétitions. Dos à dos ou alignés les uns à côté des autres, c’est à l’applaudimètre qu’est désigné le vainqueur. « C’est impressionnant à voir mais c’est juste un jeu, on ne se prend pas au sérieux, c’est une façon de passer du bon temps entre passionnés », raconte Mark.

Mais cette pratique extrême de la vape nécessite du matériel adapté et une bonne connaissance des rouages de la cigarette électronique trafiquée, appelée « mod » aux Philippines. « Il y a le boîtier qui contient les piles, l’atomiseur, les tiges, les résistances Si tu ne maîtrises pas les réglages, ça peut être dangereux, le mod peut exploser ou alors tu peux te brûler la gorge », explique Rey Calub dans son atelier.

concours cloud philippins

Le « cloud chasing » nécessite d’utiliser un liquide 100 % glycérine végétale sans trace de nicotine. (Photo : Chloé Rémond)

Réputé pour les mods en bois à la forme de crosse de pistolet qu’il fabrique, Rey, 34 ans, se souvient des débuts : « C’était il y a six ou sept ans, quand on a vu débarquer les cigarettes électroniques de Chine, on s’est vite rendu compte qu’on pouvait les fabriquer nous-mêmes pour beaucoup moins cher et qu’en plus on pouvait les améliorer. »

Phénomène de mode

À motifs, en métal, gravés, il existe des mods de toutes les couleurs et de toutes les formes. « On adore les gadgets électroniques, les mods c’est un peu comme les smartphones, les vapoteurs veulent tous avoir le dernier modèle en vogue », analyse Panda Rodrigo qui préside l’association des vapoteurs philippins.

Simple phénomène de mode ? « C’est d’abord et avant tout une façon d’arrêter la cigarette, c’est beaucoup moins dangereux pour la santé, certains utilisent des liquides avec de la nicotine mais la plupart des vapoteurs préfèrent les autres saveurs aux arômes de fruits par exemple », répond Jester qui vend des « e-juices », des liquides pour cigarettes électroniques, dans un centre commercial. Carlos qui vient d’acheter sa fiole au goût caramel acquiesce : « C’est meilleur pour la santé et c’est bien plus amusant que la cigarette. C’est un art de vivre, tout simplement, et tout le monde finira par s’y mettre. La cigarette c’est le passé, les mods c’est le futur ! »

box authentiques philippines gravées

La plupart des clients de Rey Calub commandent un « mod » gravé à leur nom. (Photo : Chloé Rémond)

 

 

Comment avez-vous trouvé le contenu de cette page ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne / 5. Nombre de votes :

Aucun vote jusqu'à présent! Soyez le premier à noter ce post.

Vous avez aimé ce contenu ?

Aidez nous et partagez le sur vos réseaux sociaux 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

14 − 3 =

Retour haut de page