Les ventes de tabac progressent celles des cigarettes électroniques se tassent

Les ventes de tabac progressent celles des cigarettes électroniques se tassent

Source : https://jeanyvesnau.com/

C’est un message dont Marisol Touraine ministre de la Santé pourrait ne pas prendre connaissance. Un message officiel, daté de ce 17 février 2016 et signé de  l’Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT). Extraits :

« Pour la première fois depuis 2010, les ventes de tabac en France métropolitaine dans le réseau des buralistes sont en hausse. Elles s’établissent à 56 323 tonnes contre 55 415 tonnes, soit + 1,6 % (+ 1 % pour les cigarettes, qui représentent 80 % du marché, et + 6,3 % pour le tabac à rouler). Cette hausse intervient alors que la dernière revalorisation des prix remonte à janvier 2014 (…) Le chiffre d’affaires global du tabac est en hausse en 2015 à 18,2 milliards contre 17,9 milliards en 2014.  

Les ventes de tabac progressent celles des cigarettes électroniques se tassent

Ces mouvements s’accompagnent d’une reprise des indicateurs relatifs à l’arrêt. Pour les ventes de traitements d’aide à l’arrêt, même si le niveau global reste inférieur à celui atteint au début des années 2010, le nombre de patients traités est en hausse de 13,5 % après trois années consécutives de baisse. Les principaux traitements demeurent les substituts sous forme orale devant les timbres transdermiques, qui totalisent plus de 90 % du marché. La fréquentation des consultations de tabacologie est également en hausse après deux années de recul, alors que le recours au dispositif Tabac info service a lui aussi augmenté, notamment par le biais de l’application mobile lancée en janvier 2015.

Hausse à la fin de l’adolescence

Ces observations 2015 contrastent avec la situation des dernières années, qui alliait une nette baisse des ventes dans le réseau des buralistes et un moindre recours à une prise en charge de la part des fumeurs. Elles sont probablement à mettre en regard d’un tassement de l’usage de la cigarette électronique, dont le marché recule, qui reste à confirmer dans les prochaines enquêtes. Du côté de ces enquêtes de prévalence, outils les plus pertinents pour mesurer la consommation de tabac en France, les derniers chiffres publiés ont montré une stabilité du tabagisme chez les adultes, une légère hausse à la fin de l’adolescence mais une baisse parmi les collégiens. De nouveaux éléments sont attendus en 2016 qui permettront d’évaluer la situation, alors que les mesures du Programme national de réduction du tabagisme (PNRT), dont le paquet neutre, votées fin 2015 dans la loi santé devraient entrer en vigueur. »

Après les assurances données par François Hollande il y a deux ans, puis les déclarations  de Michel Sapin chez Jean-Jacques Bourdin, il reste à attendre les éléments qui permettront de compléter le bilan de l’action politique face à la première cause de mortalité prématurée évitable.

Comment avez-vous trouvé cet article ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne 0 / 5. Nombre de votes : 0

Aucun vote jusqu'à présent! Soyez le premier à noter ce post.