Interdire l’e-cigarette, sont-ils fous ces Gallois ?

Le 10 juin 2015 , mis à jour le 12 décembre 2018 — 2 minutes de lecture

Eh bien, le gouvernement gallois, le clame bien fort. Lui, il ne badine pas avec la santé de ses concitoyens. Et, ajoute-t-il, il ne s’est pas fait suer à marteler pendant quelque trente années que fumer tue, pue, nuit, pour caner face à un ersatz. Principal argument? Le vapotage conduit à une«normalisation voire une incitation à l’acte de fumer», chez les plus jeunes. Autrement formulé, la cigarette électronique serait une «passerelle» vers la cigarette traditionnelle. Si ce texte (calqué sur celui qui interdit la cigarette classique) est adopté par le Parlement de Cardiff d’ici la fin 2016, le Pays de Galles fera figure de pionnier au Royaume-Uni qui compte quelque deux millions de vapoteurs. Et rejoindra le Luxembourg, la Belgique et Malte, parmi les premiers pays européens, à avoir pris vapeur contre la e-cigarette. Côté Français, il est pour l’instant simplement prévu d’interdire la publicité pour ces produits.

Comment avez-vous trouvé le contenu de cette page ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne 0 / 5. Nombre de votes : 0

Aucun vote jusqu'à présent! Soyez le premier à noter ce post.

Vous avez aimé ce contenu ?

Aidez nous et partagez le sur vos réseaux sociaux 🙂