qu est ce qu un eliquide

Qu’est-ce qu’un e-liquide

()

Pour les personnes nouvellement converties à la cigarette électronique, il est très important de savoir ce qu’est un e-liquide. En réalité, les e-cigarettes sont une meilleure alternative aux cigarettes classiques responsables de nombreux décès à travers le monde. C’est en fait un dispositif générant de la vapeur semblable à la fumée produite par le tabac.

Mais lorsqu’on se lance dans le monde la cigarette électronique, il convient de bien comprendre son fonctionnement, notamment à travers ses composants. L’e-liquide est l’un de ces composants. Mais qu’est-ce qu’un e-liquide ? A quoi sert-il ? De quoi est-il composé ? Nous vous invitons à en savoir davantage dans cet article.

Définition et rôle d’un e-liquide

Encore connu sous le nom de liquide pour cigarette électronique, l’e-liquide est une substance visqueuse introduite au sein de la cigarette électronique. Il est principalement conservé au sein d’un réservoir où il est chauffé par le biais de l’atomiseur. Le processus conduit en effet à la production de la vapeur semblable à celle produite par le tabac.

Le liquide pour cigarette électronique joue ainsi un rôle de premier plan au sein de l’appareil. Il contient en réalité des composés qui s’évaporent sous l’effet de la chaleur pour libérer la vapeur. Ainsi, sans lui, la vapoteuse ne serait d’aucune utilité, car elle n’imiterait pas autant les cigarettes classiques. Cliquez ici pour voir cette boutique en ligne pour les fumeurs qui propose une sélection des meilleurs e-liquides.

Composition d’un e liquide

composition d un e liquide 1

Les e-liquides sont composés de divers éléments qui s’évaporent sous l’action de la température, laissant ainsi place à de la vapeur. Il s’agit notamment de :

  • La glycérine végétale 
  • Le propylène glycol 
  • Les arômes alimentaires 
  • La nicotine

Chacun de ces composants joue un rôle spécifique à l’intérieur de la substance. Nous explique tout ci-dessous.

Le propylène glycol

Le propylène glycol (PG) est un produit auparavant utilisé comme additif alimentaire dans les secteurs industriels et agropharmaceutiques. Mais depuis près d’une décennie, il participe à la production des e-liquides. C’est d’ailleurs l’une des substances essentielles à la formation de la vapeur dans l’e-cigarette.

D’abord, ce composé produit une fumée d’évaporation légère et fine. Il participe en plus à l’intensification du goût des arômes présents dans la substance. Outre ces rôles du PG, celui-ci renforce la sensation de hit en gorge qui est très importante pour le vapoteur. C’est en réalité le picotement généré dans la gorge suite à l’aspiration de la vapeur. Un liquide pour cigarette électronique contient environ 70% à 80% de propylène glycol.

La glycérine végétale

Encore appelée glycérol ou VG, la glycérine végétale est une substance visqueuse incolore et inodore. Elle est principalement utilisée dans la composition des produits cosmétiques et dans certains produits alimentaires. Sous l’action de la chaleur, la VG produit une importante quantité de fumée. En plus, elle atténue les sensations de hit dans la gorge provoquées par le PG.

Les arômes alimentaires

Les arômes alimentaires sont des substances mises dans le liquide pour cigarette électronique pour donner la sensation de vapeur aromatisée. Ils sont responsables de l’odeur de parfum unique et délicieux ressentie pendant l’inhalation de la fumée.

Les e-liquides peuvent tout à fait être produits sans y mettre des arômes. Cependant, ils ne possèderont aucun goût et ne fourniront aucun parfum. Il existe diverses variétés d’arômes pour e-liquide (fruit rouge, menthe, pomme, citron, fraise, etc.).

La nicotine

La nicotine est une substance optionnelle pour la production d’un e-liquide. Il s’agit de la substance naturelle retrouvée dans les feuilles de tabac. Elle joue un rôle très important dans la conversion des fumeurs à la cigarette électronique. Cependant, c’est une petite quantité de nicotine qui est mise dans l’e-liquide. Elle permet de sevrer progressivement les fumeurs et de les convertir totalement au vapotage.

Quel taux de nicotine choisir ?

quel taux de nicotine choisir

On choisit son taux de nicotine en fonction de sa consommation habituelle de tabac mais aussi en fonction de son matériel. Si le matériel (la résistance utilisée avec celui-ci) délivre une faible puissance (entre 8 et 20 watts), on peut se référer à cette sélection :

  • 18mg/ml : + de 20 cigarettes / jour
  • 12mg/ml : 10 – 20 cigarettes / jour
  • 6mg/ml : 5 – 10 cigarettes / jour
  • 3mg/ml : + ou – 5 cigarettes / jour
  • 0mg/ml : pour un eliquide sans nicotine

Dans le cas où vous utilisez une résistance montant à plus de 20 watts, il est recommandé de diviser cette sélection de taux de nicotine par deux.

Exemple : j’utilise une résistance de 0,8 ohm à une puissance de 18 watts en consommant habituellement 12 cigarettes par jour, je vais choisir un eliquide variant entre 6 et 12 mg. Si je suis le même consommateur mais que je prends une résistance de 0,3ohm à une puissance de 45 watts, je vais plutôt m’orienter sur un taux approchant les 3mg voir du 6mg.

Quels ratios respecter pour l’utilisation de l’e-liquide ?

On choisit un ratio de PG VG suivant le matériel que l’on utilise et non l’inverse. Il faut se fier aux ouvertures d’eliquide de la résistance qui sont plus ou moins larges suivant le type de la résistance. Plus une résistance peut se monter haut en puissance, plus il faudra utiliser un eliquide dosé en VG (le liquide est donc plus visqueux). Bien souvent ce type d’eliquide chargé en VG s’utilise en inhalation directe (DL) ou en inhalation directe restrictif (RDL). Si au contraire vous utilisez une résistance dédiée à de l’inhalation indirecte (MTL) le taux de PG est plus important (le liquide est plus fluide).

Le hit de nicotine VS la Vapeur

hit nicotine vs vapeur

Suivant la composition de votre eliquide, le hit de nicotine (sensation de picotement) en gorge sera plus ou moins intense.

  • un ratio de PG/VG entre 80/20 et 60/40 : pour un hit puissant
  • un ratio de PG/VG allant de 50/50 à 40/60 : pour une meilleure expérience en termes de hit, de saveur et de volume de vapeur
  • un ratio de PG/VG 30/70 ou 20/80 : pour les amateurs de cloud chasing (de vapeur dense)

Conservation du eliquide

Il est fortement recommander de vapoter un eliquide dans les 6 mois après ouverture du bouton de protection. Il est possible de conserver en eliquide jamais ouvert pendant 2 ans après sa date de fabrication si il est gardé dans de bonnes conditions (à l’abris du soleil, de l’humidité, de fortes chaleurs..).
La durée de vie du PG et de la VG est de 2 ans tandis que celle de la nicotine est de 5 ans. Les arômes eux peuvent garder leurs saveurs entre 12 à 18 mois. Au-delà de 2 ans, les eliquides perdent vraiment de leur goût.

Pour préserver au maximum son eliquide, il est vivement recommander de le garder dans un endroit sec, frais et à l’abri de la lumière et des rayons UV. La chaleur et les ultra-violets agissent sur les différents composants du e liquide et notamment sur la nicotine qui s’oxyde assez rapidement. C’est pour ces raisons que l’on peut constater un changement de couleur du e-liquide, qui dérive sur des teintes plus foncées. Cependant, un e liquide qui dépasse une date de consommation n’est pas toxique et peut être tout de même consommé. Seule la saveur peut être plus fade.

Comment avez-vous trouvé le contenu de cette page ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne / 5. Nombre de votes :

Aucun vote jusqu'à présent! Soyez le premier à noter ce post.

Vous avez aimé ce contenu ?

Aidez nous et partagez le sur vos réseaux sociaux 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

quinze + 11 =

Retour haut de page