[embedplusvideo height=”350″ width=”500″ editlink=”http://bit.ly/1l2crtL” standard=”https://www.youtube.com/v/LcKWgyEEh4Y?fs=1&vq=hd720″ vars=”ytid=LcKWgyEEh4Y&width=500&height=350&start=&stop=&rs=w&hd=1&autoplay=0&react=1&chapters=&notes=” id=”ep2790″ /]

Fioles opaques avec bouchon à pipette intégrée d’une contenance de 15ml.
Disponible en 0, 3, 6 et 12 mg de nicotine
Composition : 50% PG 50% VG

VG, PG et nicotine de la pharmacopée française (PE, USP, BP, JP)
Arômes de haute qualité alimentaire, absolus et extraits naturels.
Sans additifs, sans eau ni alcool ajoutés.

Lien officiel du fabriquant : http://www.modinfrance.com

Lien pour acheter la gamme de liquides :

Le Pamps – Mod In France : C’est d’abord la lumière dorée du crépuscule. Puis le bruit jovial de bouteilles qu’on débouche. Les copains s’installent autour de la vieille table, sous les ombres mouvantes de la tonnelle. Les rires, la musique, les glaçons. L’apéro, un soir d’été. Un vin rosé-pamplemousse, vous désaltère. Le rosé de grande classe se révèle fruité comme il faut, face au pamplemousse rose de plaisir, à l’amertume taquine.
La boisson s’anoblit de zestes d’agrumes confits, se gorge de mirabelles et de pêches, s’enrichit de muscade et de cardamome. Un rafraîchissement sophistiqué qui n’a pas perdu de vue ses origines joyeuses.

La Clafoutise – Mod In France : Quatre heures viennent de sonner. Vous dégringolez du cerisier, du jus carmin au coin des lèvres. Grand-mère a mis à tiédir sur l’appui de la fenêtre un beau flan pâtissier qui embaume de toutes ses cerises.
Comment voulez-vous résister ?
Un fruité gourmand aux couleurs du printemps, vous enveloppe de son onctuosité acidulée. Les cerises burlat mûries au soleil explosent en bouche. Derrière, le sucre caramélisé croustille avant de se fondre dans le moelleux presque fleuri du gâteau. Le clafoutis de grand-mère, revu par une pâtisserie étoilée, conserve ses notes gourmandes et franches qui feront retomber en enfance les vapoteurs les plus barbus.

L’Ultracrêpe – Mod In France : L’orage se déchaîne sur le petit port de pêche quand vous poussez la porte de la crêperie. À l’intérieur, rien n’a changé. Les cirés qu’on accroche, les habitués qui vous dévisagent, la fumée incrustée aux murs entre les vaisseliers de bois sombre. Et le sifflement du beurre de baratte au contact des vieilles poêles. Une friandise fine et généreuse, vous réconforte quand les éléments ont la dent dure. La crêpe au citron, miel et amandes est d’abord résolument gourmande. On sent le froment grillé sur les bords, presque biscuité, réveillé par le citron frais. L’amande, amère et toastée, impose son petit caractère. Quant aux notes miellées, elles sont apportées par le tabac du fumeur qui allumait, il n’y a pas si longtemps, sa pipe à table après le repas. L’Ultracrêpe est un abri dans la tempête, un moment de douceur volé à l’hiver.

 

Comment avez-vous trouvé cet article ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne 0 / 5. Nombre de votes : 0

Aucun vote jusqu'à présent! Soyez le premier à noter ce post.