Pod Drag max Voopoo

Le 5 novembre 2020, mis à jour le 27 novembre 2020
Pod Drag max Voopoo revue video

Le Pod Drag Max Voopoo est le pod le plus puissant du marché. C’est une cigarette électronique hybride qui va allier les performances d’une box avec la facilité d’utilisation d’un pod. Il combine un mod box propriétaire de 177 watts et le fameux réservoir Pnp Pod de 4,5ml.

design cuir zinc pod drag max voopoo

Ce nouveau kit pod double accus est léger et compact à la fois. Il ne dépassera pas les 147 grammes pour une taille réduite de 122,4 x 52,6 x 25 mm. Il est confectionné avec un mélange d’alliage de zinc, de cuir avec un réservoir en PCTG (plastique).
Son cuir est marqué en profondeur avec la mention “Drag” d’un côté et “Voopoo” en plus petit de l’autre côté.
Il se décline dans les coloris de cuir suivants : classique (noir), Galaxy blue (bleu), Marsala (Rouge), Retro (marron) et Vintage Grey (gris).

Chipset et écran du kit Pod Drag Max Voopoo 177w

Le chipset propriétaire Voopoo, nommé le Gene Fan 2.0, adopte une ergonomie et un design soigné. Tout comme le kit Argus GT 160 watts, la police d’écriture est bien lisible, l’écran est très bien rétroéclairé et son fonctionnement est fait s’adapter à tout type d’utilisateur.

Toutes les principales informations sont inscrites sur l’écran principal :

  • L’autonomie des deux batteries
  • La puissance en watts
  • Le mode utilisé
  • Le compteur de puffs
  • La valeur de la résistance en ohm
  • La tension de sortie en volts
  • Le temps en secondes de votre puff en cours
  • Une jauge de temps avant le cut off de protection

Vous pouvez choisir entre deux modes : le Smart VW avec une affichage de thème jaune et le RBA de couleur bleu.
Le mode Smart VW du Pod Drag Max bride automatiquement la puissance maximale suivant la valeur de la résistance que vous utilisez. Il vous ait donc impossible de faire erreur en mettant une puissance non recommandée par le constructeur. Ce système de protection est un grand avantage pour les néophytes. Elle leur permet tout simplement de ne pas cramer les résistances prématurément.

Le mode RBA n’a lui aucune restriction si ce n’est de monter à la puissance maximale de la box peu importe la résistance que vous insérez dans le réservoir Pnp Pod ou dans l’atomiseur RTA Drag Max.

Pour changer de mode, appuyer rapidement trois fois sur le bouton fire.

Le chipset du Pod Drag Max possède deux affichages

Une autre nouveauté du chipset Pod Drag Max Voopoo consiste à vous proposer deux affichages. Le premier plus traditionnel est l’Iron. Il se présente verticalement pour lire les informations à l’écran de haut en bas.
Le second est le Core qui comme illustré sur la photo ci-dessus, affiche les informations de manière horizontale. Si vous souhaitez choisir entre ces deux affichages, appuyez simultanément sur le bouton + et – de la box.

Un pod avec une grande autonomie

Le Kit Drag Max Voopoo est le deuxième pod du marché à fonctionner avec deux accus en 18650, le premier étant le Pod Rpm 160 Smok. Grâce à ces deux batteries, l’autonomie se voit doublée afin d’atteindre des puissances plus hautes avec une durée d’utilisation allongée.

Airflows contrôlables

Sur l’arrière de la box on retrouve une tige métallique formée d’un embout arrondi sortant qui permet de faire varier l’arrivée d’air. Il est aisé de modifier l’airflow sans avoir à tenir une quelconque bague pour en faire la rotation. Le système est pratique, rapide et donc efficace. On peut facilement varier le type d’inhalation directe vers du directe très restrictif.

Le Réservoir Pnp Pod

Sur ce kit, on retrouve le même réservoir Pnp Pod que la Drag X 80w et la Drag S 60w. Il est réalisé en plastique, légèrement teinté en noir ayant une contenance de 4,5ml pour la version standard. Il se maintient sur la box grâce à quatre aimants qui le fixent fermement. Il n’y a pas de sens pour le remettre en place sur le Pod Drag Max Voopoo. Placez le dans le trou prévu à cet effet et laissez le faire. L’embout situé sur son extrémité haute est large ce qui vous permet de tirer avec abondance et par la même occasion, de produire de gros nuages de vapeur.

Il en existe une déclinaison avec une quantité de 2ml qui est plus étroite aussi au niveau du drip tip afin de réduire le tirage lors de l’utilisation des résistances Pnp MTL.

Comment remplir le réservoir Pnp POD en eliquide ?

Le rechargement du réservoir est un jeu d’enfant. Tirez sur le réservoir pour l’extraire du Pod Drag Max et retirez le caoutchouc situé en dessous du tank pour effectuer le plein en eliquide. Il est possible de déverser jusqu’à 4,5ml d’eliquide ce qui est assez généreux au vu de son petite format.

Les résistances Pnp du Pod Drag Max

De base, deux résistances sont incluses dans le packaging. Elles sont faites toutes deux de mesh vertical avec du coton l’entourant à 360 degrés.

1 résistance Pnp-VM5 de 0,2 ohm (40-60 watts),
1 résistance Pnp-VM6 de 0,15 ohm (60-80watts)

Il est fortement conseillé d’utiliser un eliquide composé de 30%PG et de 70%VG.
Toues les résistances Pnp sont compatibles avec le Pnp Pod.

L’atomiseur / réservoir RTA Drag Voopoo

En option, il est possible de se procurer le réservoir RTA Drag pour refaire ses résistances sois même. Ce reconstructible a une contenance de 2ml et se monte en simple coil. Son drip tip intégré est un peu plus large que celui du réservoir d’origine mais dispose d’un airhole, placé au milieu du plateau, qui est plus étroit. Au Final, le tirage est assez similaire à celui que l’on a avec les résistances d’origines toutes faites. La partie contenu est réalisée en plastique et le reste (la base et son plateau), en acier inoxydable. Il peut être utilisé avec l’adaptateur 510 Pnp Pod comme celui inclus dans le kit Argus GT.

Plateau reconstructible du RTA Drag Voopoo

Le montage est assez simple grâce à son plateau spacieux. On retrouve un pôle positif et un négatif situés en diagonale permettant de placer sans difficulté les pâtes du coil en dévissant préalablement les deux vis allen.

Pour le cotonnage, là aussi il n’est pas trop capricieux. Vérifiez bien que le coton rempli bien les entrée de liquide au format haricot pour que le liquide ne vienne pas entrer dans la chambre d’atomisation. Comme pour le tank Pnp Pod de base, le remplissage d’eliquide s’effectue par le dessous. Dans mon test, j’ai utilisé la résistance fournie de 0,3 ohm. La producteur de vapeur la restitution de saveurs sont très bonnes mais un poil en dessous des deux résistances Pnp données dans le kit Pod Drag Max Voopoo.

Test du Kit Pod Drag Max Voopoo

Code 15% de réduction : BreakingVap

Acheter Maintenant

Caractéristiques techniques du Pod Drag Max Voopoo

Dimensions : 122,4 x 52,6 x 25 mm
Poids : 147 grammes
Matière : Alliage de zinc, cuir et plastique
Batteries : 2 accus 18650 (non inclus)
Puissance : 5 à 177 Watts
Modes : Smart VW et le RBA
Résistance détectée : A partir de 0,1 ohm
Contenance du réservoir en plastique : 4,5 ml / 2ml pour la version TPD
2 Airflows réglables sur le bas
Remplissage de liquide par le bas
Drip top propriétaire
Rechargement à 2A et mises à jour en USB-C

Contenu du pack

1 Pod Drag Max, 1 réservoir Pnp Pod, 1 résistance Pnp-VM5 0,2 ohm (40-60 watts), 1 résistance Pnp-VM6 à 0,15 ohm (60-80watts), 1 câble USB–C et 1 manuel d’utilisation.


points positifs points negatifs
Ecran lumineux et grandes polices utilisées Résistances MTL ne sont pas en inhalation indirecte
La trappe à accus s’ouvre parfaitement comparé à l’Argus GT Design pas assez arrondi sur sa partie arrière
Bonne production de vapeur Lorsqu’elle est en veille on doit appuyer une fois sur le bouton fire avant de commencer à l’utiliser
Très bonnes saveurs Bouton fire est un peu trop haut
Ensemble compact et léger
Chipset réactif avec une bonne gestion de l’autonomie
Grand nombre d’accessoires en option
Bonnes finitions
Très bonne visibilité sur le contenu du réservoir

Comment avez-vous trouvé cet article ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne 5 / 5. Nombre de votes : 4

Aucun vote jusqu'à présent! Soyez le premier à noter ce post.

Thomas BONNARD

Vapoteur confirmé depuis décembre 2012, je vous partage ma passion et mes connaissances techniques dans le domaine de la cigarette électronique.